riolympique 2016

riolympique 2016

Les chances françaises en aviron à Rio

La France a qualifié 7 bateaux pour Rio, dont deux embarcations féminines, ce qui n'était pas le cas à Londres. Voyons leurs chances de médailles.

 

  • Deux sans barreur hommes : GERMAIN CHARDIN ET DORIAN MORTELETTE

Médaillé d'argent à Londres, les compères ont depuis rétrogradé dans la hiérarchie mondiale. 8ème des mondiaux 2015 d'Aiguebelette, ce qui fut une déception pur eux, ils n'ont ensuite pas performé en coupe du monde (vainqueur de la finale ...B à Lucerne) ni aux Championnats d'Europe (demi-finalistes). Ils ont d'ailleurs préféré faire l'impasse sur la dernière étape de coupe du monde.

 

 

MON PRONO : Finale B. Les argentés de 2012 sont en plein doute. Ils ne semblent pas pouvoir se mêler à la lutte pour le podium. Une finale olympique serait dèjà une bonne performance.

 

  • Deux de couple hommes : HUGO BOUCHERON ET MATTHIEU ANDRODIAS

Boucheron et Androdias ont réalisé une belle olympiade avec une finale mondiale en France (6ème) et une 3ème place à la dernière coupe du monde. Ils ont en revanche échoué à se qualifier pour la finale aux championnat d'Europe et à Lucerne.

 

MON PRONO : Finalistes. Ils ont le potentiel pour accéder à la finale, leur forme semblant ascendante. Mais le podium semble hors de portée.

 

  • Quatre sans barreur hommes : BENJAMIN LANG, MICKAËL MARTEAU, THEOPHILE ONFROY ET VALENTIN ONFROY

Cette embarcation a vu le jour en 2016 après l'échec du huit à e qualifier pour les Jeux. Testée lors des championnats d'Europe, elle a remporté la médaille de bronze. Les garçons ont ensuite réussi à se qualifier pour les Jeux. La dernière épreuve de coupe du monde a cependant été un échec avec une élimination en demi-finale.

 

MON PRONO : Finale B. Les frères Onfroy et leurs acolytes ont démarré en fanfare leur association avec une médaille de bronze aux Europe. Mais leur forme semble descendante (à moins que cela ne soit du à de la fatigue mais ils avaient dèjà fait l'impasse sur la coupe du monde de Lucerne).

 

  • Deux de couple poids léger hommes : PIERRE HOUIN ET JEREMIE AZOU

Jérémie Azou est devenu champion du monde l'an passé avec Stany Delayre. Cependant, l'embarcation fut quand même changée en vue d'un test avec l'introduction du jeune Pierre Houin qui a fait étalage de son talent dans les catégories jeunes et qui surtout a battu Delayre aux championnats de France. Le test fut plus que concluant : les Français ont dominé largement les coupes du monde de Lucerne et de Poznan et font désormais figure de grands favoris pour les Jeux de Rio.

MON PRONO : EN OR à RIO. Azou dominait déjà la discipline avec Delayre. Mais le rajout de Pierre Houin semble avoir donné une marge supplémentaire à l'embarcation.

 

  • Quatre sans barreur poids légers hommes : THOMAS BAROUKH, THIBAULT COLARD, GUILLAUME RAINEAU ET FRANCK SOLFOROSI

L'autre embarcation olympique médaillé des mondiaux français de 2015 (3ème) peut aussi prétendre à une médaille. Deux fois 4ème des 2 dernières coupes du monde d'aviron, les garçons semblent bien en mesure de se distinguer.

 

MON PRONO : EN BRONZE à RIO. C'est indéniablement l'autre plus grande chance de médaille française de l'aviron.

 

 

 

  • Deux sans barreur femmes : NOEMIE KOBER ET MARIE LE NEPVOU

4éme de la finale B des mondiaux d'Aiguebelette, Noémie et Marie n'ont pas réussi à se qualifier pour une finale de coupe du monde. Leur meilleur résultat est une 6ème place au championnat d'Europe.

 

MON PRONO : Repéchâges. Cela va être compliqué de faire mieux dans le contexte concurrenciel olympique pour les filles.

 

  • Deux de couple femmes : HELENE LEFEBVRE ET ELODIE RAVERA-SCARAMOZZINO

4éme elles aussi de la finale B des mondiaux 2015, elles sont montées en puissance au fil du temps avec notamment une 3ème place lors de la dernière coupe du monde.

 

MON PRONO : Finalistes. Elles ont été en finale des deux dernières finale de coupe du monde, avec même un podium à la clé. Les filles peuvent donc viser la finale olympique.

 

 

2 médailles et 4 finalistes au total : c'est selon moi la fourchette moyenne que l'on peut espèrer de l'équipe de France d'aviron. On devrait en priorité compter sur les poids légers, les seuls médaillés aux derniers Championnats du monde.



17/07/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres