riolympique 2016

riolympique 2016

Les chances françaises en escrime à Rio

L'équipe de France a qualifié 15 escrimeurs (sur 16 possibles) pour les 10 compétitions d'escrime. Elle tentera d'effacer l'affront de Londres où elle avait fait un zéro pointé. Cela semble mieux engagé cette fois avec des performances probantes aux deux derniers championnats du monde (8 médailles en tout, dont 3 d'or) et aux championnats d'Europe 2016 (9 médailles dont 2 d'or). Voyons les chances de nos escrimeurs :

 

  • Épée individuel hommes : GAUTHIER GRUMIER, DANIEL JÉRENT ET YANNICK BOREL

C'est une des plus grandes chances de médailles de l'escrime en individuel. En effet, Yannick Borel est le tout récent champion d'Europe quand Gauthier Grumier est vice-champion du monde en titre. Il est aussi monter sur le podium lors des championnats du monde 2014. Les français seront tous les 3 têtes de séries car ils occupent respectivement les 1ères (Grumier), 5ème (Borel) et 6ème (Jérent). Ils peuvent donc monter respectivement sur le podium. Reste à voir le tirage au sort.

Ils auront comme principaux adversaires le Hongrois Géza Imre, champion du monde et vainqueur de Grumier ; l'italien Enrico Garozzo (2ème mondial), l'Ukrainien Bogdan Nikishin (4ème mondial), le Russe Vadim Anokhin (7ème mondial) ou encore le Suisse Max Heinzer (vice champion d'Europe).

 

MON PRONO : GRUMIER en BRONZE, BOREL en OR, Jérent éliminé en huitième.    Yannick est un grande forme et me paraît armé pour obtenir l'or aux Jeux. Même chose pour Gauthier même si je le sens moins bien. Quand à Daniel, il risque de se heurter à un autre français avant les demis-finales ou à un autre favori cité plus haut. Cela dépendra du tirage au sort.

 

  •  Fleuret individuel hommes : JÉRÉMY CADOT, ERWAN LE PÉCHOUX ET ENZO LEFORT

Les français présentent quelques arguments : Enzo Lefort  a obtenu une médaille de bronze mondiale en 2014 et surtout Erwan Le Péchoux est devenu vice-champion d'Europe cette année, signe d'une bonne forme. Sinon, pas grand chose de notable, si ce n'est deux podiums de coupe du monde et bien sûr un championnat d'Europe donc réussi (outre l'argent de Le Péchoux, Lefort a fini 6ème). Les français se présenteront donc en outsider dans cette épreuve individuelle : Cadot est 12ème mondial, Le Péchoux 14ème et Lefort 23ème.

 

MON PRONO : un quart de finale pour meilleur performance. Je ne les sens pas dans le coup pour les médailles. Mais qui sait? Ils ont montré au dernier championnat d'Europe qu'ils pouvaient faire des exploits. Reste à confirmer aux Jeux, ce qui me paraît trop dur.

 

  •  Sabre individuel hommes :  VINCENT ANSTETT

Le seul bleu engagé en sabre masculin peut avoir de l'ambition : il est l'escrimeur a évité en ce moment! Vice champion d'Europe et vainqueur d'une des deux dernières coupe du monde de sabre (il a fini l'autre sur la 3ème marche), il a grimpé jusqu'à la 5ème place mondiale, ce qui lui permettra d'avoir un bon tableau jusqu'aux quarts en théorie.

 

MON PRONO : EN BRONZE à RIO. L'homme est en forme. Il sera un des outsiders sérieux pour le podium; Mais pour cela il faudra qu'il demeure au niveau qui est le sien depuis quelques mois et non celui d'avant, où il n'avait jamais atteint le podium.

 

  • Épée par équipes hommes : GAUTHIER GRUMIER, DANIEL JÉRENT ET YANNICK BOREL (remplaçant : Jean-Michel Lucenay)

Les Bleus sont les grands favoris de l'épreuve! Ils sont numéro 1 au ranking devant l'Ukraine, l'Italie et la Corée qui seront leurs principaux adversaires aux Jeux. Ils ont été champions du monde en 2014. Ils viennent de décrocher le titre de champion d'Europe. Même s'ils ont échoué aux derniers mondiaux (5ème), ils demeurent les favoris pour le titre.

 

MON PRONO : EN OR A RIO. Il faudra bien se méfier de l'Italie, qui les a battu au Mondial 2015 ou de l'Ukraine. Mais il faudra surtout se méfier d'eux même. En effet, si les trois tireurs français sont à leur niveau, le titre ne devrait pas être très loin.

 

  • Fleuret par équipes hommes : JÉRÉMY CADOT, ERWAN LE PÉCHOUX ET ENZO LEFORT (remplaçant : Jean-Paul Tony Helissey)

Comme pour l'épreuve individuelle, les Bleus figurent au rang d'outsider. Ils sont classés au 4ème rang du classement mondial derrière les grands favoris italiens et russes et derrière les USA. Cela sera dur de monter sur le podium. Mais ils sont capables de tout, comme le montre leur titre de champion du monde en 2014. Sinon? 2 quatrièmes places aux championnats du monde 2015 et aux championnats d'Europe 2016 avec  de larges défaites en demi-finale et dans le match pour la 3ème place.

 

MON PRONO : 4ème. Sa sent la place du con  pour les Bleus. S'ils sont régulièrement en demi-finale, ils échouent souvent à la 4ème place. De plus, ils n'ont pas une marge énorme sur les autres prétendants au podium (Chine, Grade-Bretagne). Je pense qu'ils n'auront pas de médaille.

 

 

 

 

 

 

  • Épée individuelle femmes : AURIANNE MALLO, LAUREN REMBI ET MARIE-FLORENCE CANDASSAMY

Les françaises ne figurent pas au niveau individuel parmi les prétendantes au podium. Elles n'ont pas assez de références pour pouvoir prétendre à une breloque (un seul podium, celui de Lauren Rembi, 2ème à la coupe du Monde de Barcelone cette année sinon pas de place au dessous de la 10ème). Elles pointent respectivement au 26ème (Rembi), 28ème (Mallo) et 31ème (Candassamy) places mondiales.

 

MON PRONO : un huitième de finale comme meilleure performance. A moins d'une énorme surprise, il n'y aura pas de française sur le podium dans cette épreuve

 

  • Sabre individuelle femmes : CECILIA BERDER, CHARLOTTE LEMBACH ET MANON BRUNET

Les filles feront partie des outsiders pour le podium. Elles sont respectivement 9ème (Berder), 17ème (Lembach) et 19ème (Brunet). Elle sont capables de se transcender dans les grands rendez-vous comme le montre la médaille d'argent de Cécilia Berder aux derniers mondiaux où encore la médaille de bronze de Charlotte Lembach aux récents championnats d'Europe. Et comme les Jeux sont un grand rendez-vous...

 

MON PRONO : UNE MEDAILLE DE BRONZE (Berder ou Lembach). Cela serait une petite surprise mais je vois bien une française sur le podium. Elles ont l'air d'avoir le mental pour faire abstraction du difficile contexte olympique et ainsi de sortir leur épingle du jeu.

 

  • Fleuret individuelle femmes  : ASTRID GUYART ET YSAORA THIBUS

Astrid est une outsider pour le podium. Classé au 10 ème rang mondial, elle n'est encore jamais monté sur un podium mondial ou continental. Que cela soit le cas aux Jeux serait une surprise. Cela serait moins le cas d'Ysaora. 5ème mondiale, elle est régulièrement en quart de finale des grands championnats sans parvenir pour le moment à décrocher une médaille mondiale (elle a eu une médaille de bronze européenne en 2013 qu'elle n'a pas encore confirmé). En effet, la concurrence est farouche avec des italiennes et des russes qui dominent la discipline.

 

MON PRONO : un huitième de finale pour Guyart et un quart de finale pour Thibus. Il m'est difficile d'espérer une médaille olympique de la part d'escrimeuses certes talentueuses mais n'ayant pas encore accéder à un podium mondial de leur carrière. Il faudrait un exploit de la part d'Ysaora ou d'Astrid pour y parvenir.

 

  • Épée par équipes femmes : AURIANNE MALLO, LAUREN REMBI ET MARIE-FLORENCE CANDASSAMY (remplaçante : Joséphine Jacques-André-Coquin)

Les françaises sont 6ème mondiales. Elles seront là aussi dans une position d'outsider. Elles sont vice-championnes d'Europe en titre, signe d'une bonne forme après un mondial 2015 conclu à la 4ème place (défaite façe à l'Ukraine 44/42).

 

MON PRONO : EN BRONZE à RIO. C'est un pari osé car les filles se sont qualifiés d'extrême justesse pour les Jeux. Mais je sens que, comme libérées du poids de la qualification olympique, elles sont prêtes à jouer le podium, comme le prouve leur récent championnat d'Europe où elles ont battu l'Ukraine et surtout la Roumanie, 2ème nation mondiale.

 

  • Sabre par équipes femmes : CECILIA BERDER, CHARLOTTE LEMBACH ET MANON BRUNET (remplaçante : Saoussen Boudiaf)

L'équipe de France fait partie des prétendantes légitimes au podium. En effet, elles sont vice-championnes du monde en titre (battue par la Russie) et elles ont été vice-championnes du monde en 2014 (battue par les USA). Elles pointent au 3ème rang mondial.

 

MON PRONO : EN ARGENT à RIO. Elles devraient être à la lutte pour le podium avec l'Ukraine, les USA et la Pologne, la Russie me paraissant au dessus. Un remake de la finale européenne de cette année me paraît envisageable!

 

7 médailles, c'est là aussi beaucoup mais les français ont déjà réussi pareille moisson au mondial 2014; Récemment, ils ont obtenu 9 breloques aux championnats d'Europe, signe du renouveau de l'escrime française après l'échec cuisant de Londres. Deux médailles en individuel et deux autres par équipes me semblent un objectif à portée de cette équipe.



27/07/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres